Canal de Gap

Infrastructures hydrauliques

Ouvrages hydrauliques structurants

Les ouvrages amonts situé en commune de St Jean St Nicolas sont au nombre de 3 et 1 et sont situés sur la commune de Gap.
Ils permettent le captage de l’eau, la séparation des eaux et des graviers, la séparation des eaux et du sable, l’orientation des eaux vers l’Est, le Sud et l’Ouest du bassin Gapençais.

Réserve des Jaussauds

  • Situation : Commune de Gap
  • Date de mise en service : 1963
  • Superficie du plan d’eau : 10,46 ha
  • Altitude du plan d’eau : 1 142 m NGF
  • Volume utile : 645 000 m3
  • Périmètre irrigué : 983 ha cadastrés

La réserve des Jaussauds

La réserve des Jaussauds est située au hameau du même nom. Elle est alimentée en eau depuis le partiteur avec un souci permanent de qualité, une partie des eaux ayant une finalité de consommation humaine.

Situation administrative du réservoir :

Conformément aux dispositions du code de l’environnement (art R431-7), ce réservoir a un statut d’eaux closes. Ce statut fait qu’il est soumis, par rapport à la police de la pêche, au régime de droit commun.

D’un point de vue administratif, le réservoir des Jaussauds est classé comme intéressant, la sécurité publique depuis 1996. Ce classement impose des procédures de contrôle régulier et chaque fois des investigations approfondies qui se font par abaissement total du plan d’eau.

Caractéristiques techniques

La retenue des Jaussauds est implantée au débouché du tunnel du Col de Manse, vers 1 140 m d’altitude, sur un replat topographique à l’Est du hameau des Jaussauds.

La topographie initiale correspond à une ancienne cuvette marécageuse située dans des terrains morainiques, reposant eux-mêmes sur un substratum de marnes noires du Jurassique.

Elle a été réalisée après 4 années d’études et après une procédure la déclarant d’utilité publique « le 15 juin 1961 ».

Sa première mise en eau date de 1963.

L’ouvrage est composé d’une digue en terre compactée, longue d’environ 450 mètres. Sa hauteur au point le plus haut est de l’ordre de 12 mètres. La digue est de type homogène avec dans la zone de plus grande hauteur une butée aval en matériaux drainants.

Les principales caractéristiques de la digue sont récapitulées dans le tableau suivant (Source - ASA Canal de Gap 2005) :

Digue

Altitude de la digue

1 143,50 m NGF

Altitude minimale du terrain naturel à l'aplomb de la digue

1 134,00 m NGF

Longueur de la digue

450 m

Volume de la digue

127 000 m3.

Hauteur maximale

9,5 m

Revanche

1,5 m

Largeur en crête

4,0 m

Fruit des talus (amont et aval)

2,0 m/m

Protection talus amont

filtre et enrochements (épaisseur totale : 0 m70)

Protection talus aval

tout-venant graveleux enherbé

 

Schéma récapitulatif de la capacité du réservoir des Jaussauds

La qualité de l’eau

Capacité de la réserve des Jaussauds

Le laboratoire d’hygiène de la ville de Gap et la DDASS (05) assurent un suivi de la qualité de l’eau brute en provenance du réservoir des Jaussauds, en amont de l’usine de traitement pour l’eau potable.

Les analyses complètes réalisées sur ces prélèvements montrent une eau de bonne qualité.

Les seuils de détection sur les polluants organiques et métalliques ne sont jamais atteints.

Les usages de l’ouvrage

  • L’alimentation de la ville de Gap après décantation et pour des volumes annuels de l’ordre de 3 700 000 m3 ;
  • L’irrigation pour des volumes annuels de l’ordre de 1 100 000 m3 par an;
  • La production d’énergie lorsque les usages prioritaires sont satisfaits (débits réservés, eau brute à finalité de consommation humaine, irrigation), avec turbinage des eaux à Pont Sarrazin.

Cette réserve permet aussi de rendre autonome l’alimentation de la ville de Gap, c’est-à-dire sans prélèvement dans le milieu pour une durée de l’ordre de 20 à 30 jours.

Le réservoir des Jaussauds fait l’objet d’une surveillance par l’agent logé sur le site en période d’irrigation.

Exemple de l’exploitation des volumes d’eau entre avril et octobre 2002

Volume de la réserve des Jaussauds

Source : Campagne de mesures, 2002, ASA du Canal de Gap


Qualité

La présence d’un agent toute l’année en continu au droit de la prise des Ricous, puis la présence d’un autre agent et d’une autre astreinte toute l’année sur le site des Jaussauds, permettent de n’admettre dans cette réserve que des eaux exemptes de toutes traces de Turbidité ou autres polluants éventuels visibles.

Par ailleurs, la qualité de l’eau est régulièrement mesurée notamment pour un contrôle de la présence de NH4++ (ammonium) considéré comme un « traceur » dans la qualité de l’eau.

Pour prévenir les épisodes de dégradation de la qualité des eaux (par exemple en période d’orage, de forte fréquentation touristique), la réserve des Jaussauds est isolée du milieu.

La réserve des Jaussauds a fait l’objet d’importants travaux visant l’accroissement de la surveillance, de la sécurité et de l’accroissement de la capacité en 2009. La nature des travaux impose qu’ils soient précédés d’une consultation du CODERST et une autorisation de M. le Préfet.