Canal de Gap

Infrastructures hydrauliques

Régulation des écoulements

On entend par régulation «la recherche » d’un équilibre entre deux états physiques « initial » et « final ».

Régulation de pression dans les écoulements en charge

L’objectif est la recherche d’une pression aval constante et optimale quelles que soient les variations de débit et de pression sur les réseaux.

Une stabilisation complexe

Indépendamment des contraintes propres au matériel (vieillissement, défaut de maintenance, etc.…) la stabilisation de pression aval est souvent rendue complexe en raison de l’étanchéité imparfaite des appareils lorsque la demande est nulle.

Les phénomènes physiques tel que le transit d’ondes hydrauliques sous haute pression (phénomène oscillatoire, résonnance…) rendent parfois difficile le maintien d’une pression à un seuil donné.

Ces appareils fonctionnent de manière autonome c'est-à-dire que le pilote commande les instructions données par l’exploitant fonctionnent avec les pressions amont et aval de la canalisation.

L’essentiel de la ressource en eau est véhiculé par la branche de Charance et la branche de La Rochette dont le départ se situe à la côte 1142 mètres NGF.

Les terrains du périmètre situés à la côte altimétrique la plus basse sont situés à la base 596 mètres NGF. Il y a donc dans certains cas des différentiels d’altitudes les plus importants jusqu’à 546 mètres entre la ressource en eau et l’usager ultime.